Télécharger Une vie bouleversée, suivi de lettres de Westerbork : Journal 1941-1943 PDF Livre eBook France

de
Etty Hillesum User Moyenne des commentaires client :
4.5 étoiles sur 5 de 58 Commentaires client

Télécharger Une vie bouleversée, suivi de lettres de Westerbork : Journal 1941-1943 PDF Livre eBook France – Si vous avez décidé de trouver ou lire ce livre, ci-dessous sont des informations sur le détail de Une vie bouleversée, suivi de lettres de Westerbork : Journal 1941-1943 pour votre référence : Une vie bouleversée, suivi de lettres de Westerbork : Journal 1941-1943 a été écrit par Etty Hillesum qui connu comme un auteur et ont écrit beaucoup de livres intéressants avec une grande narration. Une vie bouleversée, suivi de lettres de Westerbork : Journal 1941-1943 a été l’un des livres de populer Cette année. Il contient 360 pages et disponible sur format E-Book, Hardcover. Ce livre a été très surpris en raison de sa note 4.5 et a obtenu environ 58 avis des utilisateurs. Donc, après avoir terminé la lecture de ce livre, je recommande aux lecteurs de ne pas sous-estimer ce grand livre. Vous devez prendre Une vie bouleversée, suivi de lettres de Westerbork : Journal 1941-1943 que votre liste de lecture ou vous serez regretter parce que vous ne l’avez pas lu encore dans votre vie. Voici l’identifiant du livre que vous pouvez utiliser pour rechercher ce livre sur le marché ou un autre vendeur de livres, isbn: 2020246287, ean: 9782020246286 ou asin: 2020246287.

Une vie bouleversée, suivi de lettres de Westerbork : Journal 1941-1943 par Etty Hillesum ont été vendues pour EUR 7,80 chaque exemplaire. Le livre publié par Seuil. Il contient 360 pages et classé dans le genre Sciences religieuses. Ce livre a une bonne réponse du lecteur, il a la cote 4.5 des lecteurs 58. Inscrivez-vous maintenant pour accéder à des milliers de livres disponibles pour téléchargement gratuit. L’inscription était gratuite.

Le Titre Du Livre : Une vie bouleversée, suivi de lettres de Westerbork : Journal 1941-1943
Nom de fichier : une-vie-bouleversée-suivi-de-lettres-de-westerbork-journal-1941-1943.pdf
La taille du fichier : 3142 KB

Description du livre: un livre à vie – Le journal d’Etty Hillesum est un livre que l’on gardera sans aucun doute à ses cotés, à vie. Ce n’est pas une formule ! Comment dire… tout y est. Vous vous interrogez sans fin sur le sens de la vie – ou de votre vie, sur votre rapport au monde, au temps, au bonheur, à la souffrance, à la mort, à la joie, à la foi – ou à la spiritualité, à la sexualité, au temps, à l’amour, à l’intériorité… par son propre rapport au monde, Etty Hillesum répond à l’ensemble de ces questions, qui sont toutes si étrangement liées lorsque l’on cà´toie de si près, comme elle le fait dans les camps de concentration, la mort. Et son regard sur la vie est proprement fantastique, dans la mesure où il ne cesse un seul instant d’y adhérer, à la vie… et elle en explique les raisons.Pour tous les déçus, désespérés,… Éditions Seuil “Points”, traduit du néerlandais par Philippe Noble.
Hollande 1941. L’armée allemande occupe le pays. Les persécutions antisémites s’intensifient. Etty Hillesum, une jeune femme juive, tient un journal et y relate son cheminement intérieur, tandis que l’étau de l’oppression se referme sur elle et ceux qui l’entourent. Pour elle, il est possible d’être profondément heureux en faisant le choix de la vie dans un monde en proie à la haine et à la souffrance. Etty aime la vie mais regarde la mort en face. « La vie est grande, bonne, passionnante, éternelle, et à s’accorder tant d’importance à soi même, à s’agiter et à se débattre, on passe à côté de ce grand, de ce puissant et éternel courant qu’est la vie » affirme t-elle. La rencontre avec Julius Spier (1887-1942), un « psycho-chirologue », va être le point de départ d’un travail d’introspection qu’Etty mettra par écrit entre 1941 et 1942.
Ce voyage navigue entre doutes et certitudes, tension et paix et son obstination à voir clair en elle. Un chemin qui conduit peut-être à la vraie liberté. « Il faut aussi accepter de passer par des moments où l’on est incapable d’être créatif. Plus on l’accepte sincèrement, plus ces moments passent vite. […] Soyez simple et vivez simplement. Ne faites pas de vagues, n’essayez pas d’être intéressant, gardez vos distances, soyez honnête, combattez l’envie d’être bien vu des autres. » Les menaces extérieures s’aggravent, la terreur grandit de jour en jour et elle garde un formidable appétit de vivre, de nombreux projets dont celui d’écrire.« Si j’écris un jour je voudrais tracer aussi quelques mots au pinceau sur un grand fond de silence. » Cette méditation personnelle se poursuit dans la seconde partie de ce livre, consacrée aux lettres de Westerbrok. Ce camp de réfugiés dépendait du gouvernement néerlandais.. En juillet 1942, il passe sous le commandant allemand et devient un camp de transit.Etty Hillesum est juive. Elle commence un journal en 1941, sa seule publication à ce jour. À 27 ans, sa foi en la vie, en l’homme et en l’art étonnent, d’autant que la guerre et ses mesures antisémites sévissent. Mais à peine en fait-elle part dans son journal qu’elle emploie plutôt à se dire, à comprendre sa relation au monde, aux autres et à Spier, l’homme qu’elle aime, également psychanalyste et disciple de Jung. Alors que l’humanité s’avilit, la voix de la jeune Néerlandaise s’élève comme une incantation, d’une pureté sans fard et sans naïveté. En 1943, sa famille est déportée à Westerbork. Avant même d’être appelée, elle la rejoint, accomplissant le voeu qui clôture son journal : “On voudrait être un baume versé sur tant de plaies.” Les lettres qu’elle y écrit, réunies dans la seconde partie de ce volume, sont éblouissantes de foi et de lucidité mêlées. Sa liberté intérieure sonne, étrange et belle, dans les camps, jusqu’en ce 7 septembre 1943 qui l’emporte à Auschwitz. Et l’on se remet mal de son silence. –Laure Anciel.  

Advertisements